Les USA confirment leur arme anti-aérienne laser

Le fournisseur d’armes n ° 1 du Pentagone, Lockheed Martin Corp, a récemment révélé sa méthode d’outil laser pour votre US Air flow Drive à un stade de test gouvernemental à Fort Sill, dans l’Oklahoma, l’emplacement où le programme est correctement impliqué et décrit plusieurs drones à ailes et rotatifs prédéfinis. . L’investissement supérieur dans l’analyse par ATHENA de Superior Analyze a été traité de manière très détaillée en utilisant un processus de demande et de gestion du gouvernement (C2) et une unité de détection radar. L’enregistrement radar a été mis à la disposition des aviateurs qui ont géré ATHENA au moyen de signaux en C2, puis le directeur des rayons d’ATHENA a reçu, reçu, suivi et battu le drone avec un lazer plus puissant. La validation de ce style de fonctionnalité de chaîne d’abattage complète est devenue une priorité avec le logiciel You.S. La puissance aérienne ainsi que d’autres branches d’arbres de votre bureau de la défense constituent également une nécessité pour les outils lazer de travailler à la mise au point de techniques aériennes sans pilote (UAS) sur le champ de bataille. «Nous avons vu dans les derniers rapports que ce type d’outil de lampe laser serait essentiel pour dissuader les types de véhicules sans pilote, c’est donc un moment excitant pour les gens qui voient les aviateurs se confronter à la technologie cruciale de Lockheed Martin. ATHENA a évolué pour être sûr que l’intégration et l’agilité sont essentielles et que cela reste également une capacité raisonnable pour le combattant », a expliqué Sarah Reeves, v. p. des programmes de protection antimissile de Lockheed Martin. Lockheed Martin a commencé le système ATHENA à s’intégrer sans effort et à offrir une capacité de dépense complémentaire puissante et coûteuse à l’ensemble de la communauté de systèmes déjà utilisés par le combattant. ATHENA était sous le contrôle des employés de l’US Air Force dans le cadre de cette manifestation et a également pu éradiquer de nombreux drones dans le cadre de missions liées à ce que vous êtes exactement en train de rencontrer. Poussées armées ces jours-ci. La technique de lampe laser à haute électricité ATHENA est transportable et permet ainsi à air power de la mettre en place partout où ils ont besoin de protéger leurs bases et leurs ressources. Lockheed Martin est l’une des plus grandes entreprises du secteur de l’aérospatiale, de la sécurité, de la protection et de la technologie. Il s’agit fondamentalement de la plus grande réserve de sauvegarde professionnelle au monde en termes de recettes pour l’exercice budgétaire 2014. En 2013, 78% des revenus de Lockheed Martin provenaient des recettes des forces armées. il a dominé la liste des entrepreneurs en construction du gouvernement et n’a touché qu’environ 10% des ressources versées via le Pentagone. Source: baptême en avion de chasse

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

Un prêt de 380Mio pour Condor

Condor, qui était une filiale du groupe Thomas Cook, aujourd’hui en faillite, continuera son vol dans un avenir proche, un crédit-relais crucial pour la compagnie de loisirs ayant été approuvé par la Commission européenne (CE). Après l’approbation, Condor utilisera le prêt pour surmonter les mois de rentrée de fonds limités en hiver et poursuivre ses activités normalement.  La CE a officiellement approuvé un crédit-relais de six mois d’un montant de 419 millions de dollars (380 millions d’euros), que le gouvernement fédéral allemand et le gouvernement local de l’État de Hesse ont accordé par l’intermédiaire d’une banque publique de développement KfW le 24 septembre 2019. L’instance dirigeante du Parlement européen Union a justifié sa décision en affirmant que le prêt «garantirait la continuité des services de vol», dans l’intérêt des passagers de Condor.  Ralf Teckentrup, président-directeur général de Condor, s’est dit plus que satisfait de la «décision opportune et positive» de la Commission européenne, car le prêt n’est pas seulement un «pas important pour assurer l’avenir» de la compagnie aérienne allemande mais contribuera également à maintenir un «bon» marché de l’aviation opérationnelle en Allemagne et en Europe.   Toutefois, le prêt est assorti de quelques conditions pour éviter toute perturbation de la concurrence. Tout d’abord, Condor recevra le prêt par tranches, car la compagnie aérienne devra présenter ses besoins toutes les semaines et n’obtiendra l’argent nécessaire que si les tranches précédentes ont été entièrement utilisées. Deuxièmement, Condor devra rembourser intégralement le prêt de 419 millions de dollars en six mois – si Condor n’est pas en mesure de payer, le transporteur de loisirs devra passer par un processus de restructuration complet afin d’assurer sa stabilité à long terme. La Commission européenne approuvera et évaluera le plan de restructuration potentiel et confirmera sa viabilité.   Mais Condor reste optimiste. Selon Teckentrup, les tendances actuelles en matière de réservations ont dépassé les attentes de la compagnie. Elle est donc «en discussions avancées avec tous les voyagistes pour un bon niveau de réservation pour l’été 2020». Source : bapteme en ULM.

Posted in actualités | Commentaires fermés

Dans Les Colonnes Du Quotidien De Morgen

La proposition de la France pour le remplacement des F-16 est toujours en lice, a insisté vendredi matin un porte-parole du Premier ministre Charles Michel (MR), après que le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), a affirmé le contraire.

Dans les colonnes du quotidien De Morgen, le nationaliste flamand a estimé que l’offre française était exclue. « La décision sera prise au sein du gouvernement et nulle part ailleurs », a toutefois rappelé le porte-parole du chef du gouvernement fédéral.

Vendredi dernier, le Premier ministre avait déclaré que le gouvernement étudierait les arguments en faveur d’une prolongation des F-16, les offres introduites dans le cadre de l’appel d’offres, soit le F-35 du groupe américain Lockheed Martin et l’Eurofighter Typhoon du consortium européen Eurofighter, mais aussi la proposition française introduite en dehors de cet appel.

Réaction de Steven Vandeput

« La décision concernant le remplacement des F-16 est bien entendu à prendre au sein du gouvernement et le ministre a toujours dit qu’il y présenterait les éléments concernant ce dossier », a indiqué vendredi le cabinet de Steven Vandeput (N-VA), tout en rappelant que les Français n’ont pas introduit leur offre dans le cadre de la procédure officielle.

« La décision est évidemment entre les mains du gouvernement. Le Premier ministre dit seulement ce que le ministre a toujours dit: que tous les éléments seront présentés en conseil des ministres », explique-t-on au cabinet Vandeput.

Interviewé sur Radio 1, M. Vandeput a précisé qu’il ne voulait pas envoyer un message au Premier ministre avec son intervention dans la presse, mais uniquement « mettre les points sur les i » après que le constructeur français Dassault – qui produit le Rafale – a lancé une large campagne de communication sur son offre.

« Nous allons bien entendu étudier les informations (de l’offre française, ndlr), mais pas dans le cadre de la procédure officielle car ce n’est pas le type de proposition que nous avons demandé. Je suis le gardien de la procédure. Si nous ne voulons pas reproduire les erreurs du passé, nous devons être prudents », a-t-il insisté, en précisant être absolument sur la même ligne que le Premier ministre.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

Safran Favorable à Une Augmentation De La Poussée Du Moteur M88

Le directeur général de Safran, Philippe Petitcolin, a estimé dans un entretien avec des journalistes français qu’il était « temps aujourd’hui de se poser la question sur un upgrade (amélioration, ndlr) du M88 en termes de poussée ». Il s’y est dit « favorable ». Il a rappelé que la poussée d’origine du moteur du Rafale était la même depuis le lancement de l’avion de combat français. Soit environ 7,5 tonnes de poussée. Pourquoi une telle amélioration? « Le Rafale a grossi. Par rapport aux spécifications d’origine, le Rafale est plus lourd aujourd’hui. On lui demande de plus en plus » sur le plan opérationnel, a expliqué le patron opérationnel de Safran, qui n’en a pas encore discuté avec Dassault Aviation.

« Il est temps de se poser la question de savoir s’il n’est pas opportun de lancer une étude qui permettrait de gonfler un petit peu ce moteur. Techniquement nous savons faire. Nous sommes donc en discussion avec les autorités compétentes pour voir si cela est possible. Et si oui, sous quelles conditions et à quel niveau de performances, il serait souhaitable » de l’améliorer, a indiqué Philippe Petitcolin.

Quelle serait la bonne poussée pour le Rafale? « Tout dépend si la France est prête ou pas à faire des modifications sur l’avion lui-même en termes d’entrée d’air », a-t-il expliqué. Suivant les hypothèses retenues par la France, la nouvelle poussée du moteur M88 pourrait se situer « entre 8 et 9 tonnes de poussée ». C’est ce que les Emiratis avaient demandé il y a quelques années avant d’abandonner ce projet. S’agissant des investissements pour ce programme de modernisation, Philippe Petitcolin a affirmé que les discussions n’en étaient pas encore à ce stade. « Je n’ai pas le montant (de l’investissement, ndlr). C’est une discussion qui est en cours. Je l’aurai dans les mois qui viennent », a-t-il précisé.

Safran et Rolls Royce préparent le futur

Safran et le motoriste britannique préparent le futur dans le cadre du programme FCAS, le système de combat aérien du futur. « Le moteur sera un moteur Rolls Royce et Safran à 50-50″, a expliqué Philippe Petitcolin. « Il est trop tôt » pour avoir déjà une répartition des tâches entre les deux motoristes, a-t-il précisé. Il envisage d’utiliser le double corps du M88 pour développer le moteur du prochain système de combat européen. « Ce serait quand même pas mal mais ce n’est pas encore décidé », a-t-il souligné.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

Les tests de soudage des avions

Les groupes métalliques 1, 2 et 3 sont en outre séparés en catégories a et b via la catégorie b considérée comme la plus difficile à souder. Les soudures de gorge et de filet sont utilisées pour certifier les soudeurs. Souvent, un joint de contrôle dans la variation d’épaisseur de 032 « – 0,50″ est utilisé pour les examens de certification de soudage, mais AWS D17.1 comprend des dispositions pour toutes les épaisseurs de métaux. American Welding Society D17.1 «Spécification destinée au soudage par fusion conçu à des fins aérospatiales» est la norme de l’industrie destinée à devenir un soudeur agréé en vue de la fabrication ou de la réparation de pièces d’aéronefs. Encore une fois dans la journée, MIL std 5021 était la soudure standard et en cluster des tubes épissés sur la plaque, où l’habitude est de vérifier les soudeurs. Ensuite, MIL std 1595a est arrivé à côté de nous et a abordé des variétés métalliques totalement différentes et des processus plus récents tels que le faisceau d’électrons et le laser. Mil std 1595a a ensuite été renommé AMS 1595a par un système sans ajustement dans le document, à l’exception de son nom. AWS D17.1 est la presque totalité des spécifications récentes et les plus importantes conçues pour certifier les soudeurs. Elle sert non seulement de document ordinaire utilisé pour certifier les soudeurs, mais également de spécification utilisée pour tous les procédés de soudage utilisés dans les industries de l’aviation et de l’aérospatiale. Voici en gros comment fonctionne la moitié de l’examen de soudage: Les métaux sont classés en huit catégories ou groupes. (1. faible alliage de carbone, 2. aciers inoxydables à base de fer, 3. alliages de nickel, 4. aluminium, 5. magnésium, 6. titane, 7. alliages de cobalt, 8. alliages réfractaires tels que columbium, tantale, etc.) Les équipes métalliques 1, 2 et 3 sont en outre séparées directement dans les classes an et b, la classe b étant considérée comme la plus difficile à souder. Les soudures de gorge et les soudures d’angle sont utilisées pour certifier les soudeurs. Normalement, un joint de contrôle dans la plage d’épaisseurs de 032 ″ à 0,50 ″ est destiné aux examens d’examen de soudage. Toutefois, l’AWS D17.1 contient des dispositions pour toutes les épaisseurs de métaux. Des plaques de 2 à 5 pouces sont généralement utilisées pour les tests de soudure à gorge dans cette épaisseur. Les soudures des gorges sont parfois radiographiées, mais des tests de pliage sont généralement utilisés Des soudures d’angle (joints en té) sont nécessaires pour garantir que la soudeuse soit certifiée pour souder une soudure d’angle sous 0,63 po. Les soudures de gorge se qualifient pour les soudures d’angle également destinées à tout ce qui dépasse 0,63 ″ Les suggestions en faveur de la réussite d’un examen de soudage en aérospatiale sont les suivantes: * Assurez-vous que votre vision est bonne. (AWS D17.1 nécessite même un test de vision) * Un agrandissement supplémentaire est utilisé pour les objets très maigres. Même avec beaucoup d’imagination et de sagesse, il peut être difficile de voir une flaque sur l’inconel 718 qui fait 032 « d’épaisseur. Si vous ne pouvez pas le voir, vous ne pouvez pas le souder. * Préservez vos électrodes de tungstène propres et nets * Maintenez un arc aussi proche que possible et osez sans tremper votre mèche. * Si vous trempez votre mèche, arrêtez et changez les électrodes. * Nettoyez le métal et limez le bord cisaillé de toute soudure, en particulier de l’aluminium, du magnésium et du titane. * Suivez le WPS s’il en existe un. En règle générale, l’inspecteur vérifie que vous êtes en mesure de vous conformer aux instructions techniques et que vous êtes susceptible de passer une certification de soudage. Il est vivement recommandé d’utiliser un classeur CCNA avec le cahier de presse ICND1 Cisco Press. Afin de fournir les sous-réseaux de manière appropriée, vous avez besoin d’un calculateur de sous-réseau. Ceci est un réel challenge commercial pour les sociétés aéronautiques.

Posted in actualités | Commentaires fermés

Les meilleurs emplois dans l’aviation

Que vous souhaitiez passer votre temps à passer d’un endroit à un autre ou que vous soyez simplement fasciné par les mécanismes de l’aviation, il existe des programmes aéronautiques qui vous permettront de réaliser ce rêve. Actuellement, il y a une pénurie de pilotes et de mécaniciens dans les secteurs de l’aviation, ce qui crée de nombreuses ouvertures dans ces domaines. Cependant, il ne s’agit pas uniquement des offres de l’aviation. Il existe des programmes aéronautiques qui vous permettront d’explorer de nombreuses autres opportunités qui répondent uniquement à vos intérêts et à vos talents. Voici les sept principaux emplois que l’industrie aéronautique nous offre;

PILOTE COMMERCIAL
C’est le profil le plus cool que vous puissiez détenir dans l’industrie de l’aviation, voyager et transporter des gens d’un endroit à un autre. De plus, l’avantage d’avoir un bureau avec une vue est trop salivant pour ne pas poursuivre une carrière de pilote. Il y a une demande constante de pilotes et les bénéfices financiers d’un pilote établi sont alléchants.

MÉCANICIEN OU TECHNICIEN D’ÉQUIPEMENT D’AÉRONEF ET D’AVIONIQUE
Si vous savez ce qui fonctionne, c’est le profil qui vous convient. Au fur et à mesure que les techniciens évaluent les données de vol, diagnostiquer les problèmes, réparer et remplacer les composants selon les besoins, et inspecter les travaux terminés

CONTRÔLEUR DE TRAFIC AÉRIEN
Qui a dit que le ciel était une autoroute dégagée, en fait, il peut parfois être plus fréquenté que vos rues et, pour éviter tout désastre, nous attendons les contrôleurs aériens. Les contrôleurs aériens coordonnent le trafic aérien en émettant des instructions d’atterrissage et de décollage. Ils fournissent également aux pilotes d’autres informations essentielles, qu’il s’agisse de la fermeture de piste ou de la météo, un contrôleur de la circulation aérienne est nécessaire pour comprendre tout ce qui se passe dans leur contrôle.

RESPONSABLE DE PROGRAMME AERONAUTIQUE
Pour être qualifiés à ce poste, les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat en gestion de l’aviation d’un institut réputé, proposant des programmes dans différents domaines. Dans ce rôle, le personnel doit s’assurer que votre aéroport ou votre compagnie aérienne respecte toutes les règles et réglementations, superviser les recrutements et maintenir une efficacité globale au sein de votre entreprise.

INSPECTEUR DE LA SÉCURITÉ DE L’AVIATION
Selon le profil, cet inspecteur est chargé de superviser le fonctionnement de l’aéronef, qui est l’un des deux rôles d’un inspecteur. L’autre spécialiste de la qualité de l’air évalue les mécaniciens, les installations de réparation et les programmes de formation des mécaniciens. Les candidats doivent avoir une expérience antérieure en tant que pilote, navigateur, réparateur ou autres professionnels de l’aviation.

Instructeur de vol
Si vous êtes un pilote expérimenté et que vous avez passé beaucoup de temps dans les airs, vous pouvez devenir instructeur dans des instituts où la formation au pilotage professionnelle est proposée dans le cadre d’un programme aéronautique. Contrairement aux pilotes réguliers avec un horaire serré, les instructeurs bénéficient d’un horaire flexible.

AGENT DE BORD
C’est un choix de carrière idéal pour ceux qui aiment le ciel ou qui veulent goûter à la profession avec un engagement éducatif minimal. Comme c’est l’un de ces emplois qui n’exigent pas de diplôme. Le plus grand attrait de cette profession est la possibilité de voyager.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

La Chine reçoit ses avions de combat

La Russie a achevé l’expédition et la livraison de 20 avions de combat Su-35S à des fournisseurs chinois. L’entente était estimée à environ 2,5 milliards de dollars. Cette acquisition a permis aux États-Unis d’imposer des sanctions à l’Asie en septembre 2018. La nouvelle a été créée à partir du soutien du gouvernement fédéral européen à l’assistance spécialisée par l’armée (FSMTC) à TASS le 16 avril 2019. Avec cette acquisition, les fournisseurs chinois possédés deviennent le premier client de la plus récente création créée par la Russie. Un avion de combat mma en 2015. L’avion est entré en service dans l’armée de l’air de l’armée de libération du peuple (PLAAF) en 2018. L’arrangement comprenait également une fourniture d’équipement de sol et de moteurs de secours. Selon une source citée par Jane’s, toutes ces commandes devraient être livrées d’ici la fin de 2020. Le contrat a été privilégié en dépit des sanctions imposées par les États-Unis. En septembre En 2018, la Division de l’état américain a appris qu’elle pouvait appliquer des sanctions au Département chinois de la croissance des équipements (EDD), l’organisation de passation des marchés des forces armées du pays, qui avait collaboré avec le conglomérat européen de la protection Rostec. L’obtention des licences d’exportation américaines est actuellement interdite à l’EED. De la même manière, plusieurs hommes et femmes et organisations russes ont été inscrits sur une liste noire de la loi sur la répression des adversaires de l’Amérique par la sanction (CAATSA), qui a été forcée de adhérer à l’engagement de la Russie en Ukraine et en Syrie. Le Sukhoi Su-35 peut être un chasseur européen à positions multiples. Il a été conçu pour augmenter les capacités offensives de votre Su-27 lorsque vous le passez sur la capabilité d’éliminer toutes les cibles aériennes et de surface.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

Le nouvel avion de chasse anglais devient opérationnel

Le Ministère britannique des sauvegardes a confirmé que son dernier et la majorité des avions de combat de qualité supérieure, le Super F-35B, avait efficacement atteint ses objectifs initiaux. Mardi, le ministère de la Protection a annoncé que les F-35B avaient volé avec des avions de la compagnie Typhoon pour des vols aériens opérationnels dans les cieux de la Syrie et de l’Irak, dans le combat continu de Daech. Selon le communiqué, les avions de combat F-35B de cinquième génération de la Royal Air Force ont fait leurs débuts opérationnels au-dessus de la Syrie le 16 juin 2019. Les premières sorties de travail de la RAF F-35B ont en fait été effectuées le samedi 16 juin avec l’aide d’opérations Shader, vol en avion de chasse la participation de la Grande-Bretagne à la quête de la coalition internationale Daesh en Irak et en Syrie. Les deux avions ont effectué une patrouille au-dessus de la Syrie et les F-35 britanniques ont effectué 12 autres sorties depuis. Le F-35 est le tout premier avion à associer une technologie moderne, furtive au radar, à une vitesse supersonique et à la capacité d’exécuter de brèves considérations et des atterrissages verticaux. La pression de la foudre s’exerce mutuellement par le biais de la RAF et de la Royal Navy. Capable de fuir depuis la mer et la terre, le F-35 joue un rôle essentiel dans la capacité de fournir une capacité de frappe de porte-avions à la Grande-Bretagne avec les nouveaux porte-avions britanniques Princess Elizabeth School. La Grande-Bretagne exploite actuellement 17 appareils F-35B, ainsi que le 617 Sqn réaménagé entrant dans les Britanniques l’an dernier. De plus en plus de jets vont être remerciés en Grande-Bretagne au cours des prochaines années, par exemple l’introduction imminente du 207 Sqn à la RAF Marham et la décision générale d’acquérir 138 avions sur la durée de vie du plan. Le système a généré des commandes d’un montant de 12,9 milliards de dollars. En outre, la fabrication assistera des milliers de tâches d’ingénierie et de fabrication britanniques.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

Le Paris Air Show fait le carton plein

Le Paris Atmosphere Display 2019 a régné tout au long de la semaine dernière, du 17 au 23 juin, avec de très bonnes affaires, de nouveaux dévoilements d’avions et des avancées dans les vols électriques et autonomes utilisant la scène centrale de la célébration. Mais les objectifs visés par le salon ont été très bas pour les deux avions les plus importants au monde, Airbus, Boeing et les constructeurs. Est-ce que tout cela a finalement été défavorable? Au cours des mois à venir, les analystes de marché n’avaient guère confiance en la quantité d’avions d’affaires offerts à Boeing et Airbus fermerait ses portes à la plus grande fonction aérospatiale de cette année. Envahi par les problèmes du 737 Optimum, personne ne prévoyait que Boeing se démarque. Mais le marché attend avec impatience une mise à jour sur le nouvel avion du constructeur aéronautique, le Boeing 797 ou NMA. Jusqu’à ce que des rumeurs circulent au sujet de la sortie éventuelle de la variante de collection étendue du jet de la famille A320 d’Airbus, il semble que le constructeur de l’avion européen n’ait prévu aucun choc important. Pour cette raison, les experts du secteur ont présumé que les deux fabricants d’avions compteraient sur leur avion classique pour protéger leurs bonnes affaires au Bourget. Ce qui était troublant, néanmoins, c’était que les deux Airbus et Boeing arrivaient dans le grand événement et subissaient un ralentissement critique de leurs achats. En avril, Airbus n’a trouvé que 5 nouvelles demandes – deux A330 et 3 A350; Un seul avion d’affaires, ACJ320neo, a été vendu à votre acheteur exclusif, comme l’indiquent les livraisons et le carnet de commandes de l’avion. En pensant au même délai pour Boeing – en avril, l’organisation n’avait effectué que 4 achats – auprès du 737 Optimum – auprès d’un client non divulgué; ainsi que dans Might, l’organisation n’a obtenu aucun achat d’avions d’affaires, selon les livraisons et les journaux de commandes de Boeing. Et cela ne tient peut-être pas compte du nombre d’annulations annulées que les deux constructeurs d’avions ont connues depuis le début de la saison. De la même manière, les rêves d’Airbus et de Boeing compenseraient l’activité de remise avec le salon aéronautique de Paris. Le constructeur d’avions occidentaux a rapidement pris le dessus sur le tonnerre en même temps que le lancement de son nouveau biréacteur long courrier A321XLR. Pour plus de détails sur Jet Aviation visitez notre page Web. Selon les estimations actuelles, sur la base des annonces de la société, Airbus a reçu 142 engagements et commandes pour le XLR: 27 auprès d’Air flow Lease Business, 32 d’Indigo Partners, 20 d’American Airlines Airlines, 15 de Saudi Arabian Airlines, 14 d’IAG; CebuPacific et Qantas, Flynas s’engagent chacun pour 10 XLR; quatre autres ont en fait été demandées par l’un des consommateurs d’édition, Midsection Eastern Airlines.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

La NASA poursuit la découverte spatiale

Le 20 juin, la NASA a lancé SIMPLEx, désignée sous le nom de «Quêtes modestes et impressionnantes pour l’exploration planétaire». Ce système cherche à réduire la valeur incroyable des quêtes planétaires en affichant l’utilisation de CubeSats en offrant une recherche économique et flexible de toutes les roches de Vénus à Uranus. CubeSats peuvent être des satellites extrêmement minuscules ne prenant en compte que quelques kilos. Ils y parviennent en réduisant l’influence de la miniaturisation des ordinateurs, ce qui a entraîné de graves divergences par rapport aux plus gros et coûteux satellites du passé. CubeSats a été témoin d’une augmentation considérable de son utilisation au sein de l’orbite réduite, du fait de son faible coût et de sa flexibilité globale qui les a rendus très populaires. Bien que leur poids soit nettement inférieur à celui des satellites classiques, le SIMPLEx CubeSat pèsera beaucoup plus lourd que les bons exemples déjà publiés, à savoir 180 kilogrammes ou environ 400 livres. La NASA a progressivement garanti la technologie CubeSat, permettant aux organisations et aux collèges de déployer les satellites dans le Worldwide Room Station. De plus, les deux premiers CubeSats volaient profondément dans l’espace en 2018. Après un voyage dans l’atterrisseur Information, MarCO-A et B (surnommés Wall surface-E et EVE) ont relayé des informations et des faits tirés de Understanding au cours de l’atterrissage et ont été un succès, fighter jet enhardissant la supervision de la NASA et probablement à l’origine du développement de SIMPLEx. Pour réduire un peu plus les coûts, SIMPLEx poursuit la formule inventée et prouvée par ce système Discovery (un logiciel de recherche planétaire supplémentaire dans l’espoir de réduire les coûts), qui inclut des professionnels qui créent leur propre mission et la suggèrent à la NASA aux côtés d’autres soit plus de recherche ou de lancement. Parmi vos 12 propositions pour SIMPLEx, quelques finalistes viennent s’ajouter à leurs particularités. Pour plus de détails sur Fouga Magister visitez notre site Web. Mais reformulons: ces missions ne sont pas approuvées, mais ne sont affinées que pour le vol, avec au moins une tentative de lancement. Ces objectifs ne seront jamais les seules versions réelles, car de plus en plus de propositions, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la NASA, préconisent que la recherche planétaire soit réalisée à l’aide de petites sondes.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés